Libero ZuppiroliTextes BiographieBibliographieEntretiens"









"Ce qui me fascine , moi, c'est le fait que somme toute, si on considère l'homme par rapport à l'univers, la couleur est vraiment une toute petite chose,du point de vue scientifique, la couleur c'est un tout petit accident dans un spectre lumineux, suivi d'un tout petit accident de détection chez un primate supérieur; Et malgré cela , cette fascination se voit chez tous les humains , les gens de la rue qui sont capables de photographier avec des moyens numériques maintenant une couleur qu'ils n'ont pas vraiment cernée et qu'ils retrouvent sur leur copie imprimée à partir de l'imprimante laser ou d'une imprimante plus ordinaire, une couleur qui n'existe pas".


"What fascinates me, personally, is the fact that, after all, if we consider man in relation to the universe, colour is really a very small thing from the scientific point of view. Colour is a minute accident in a light spectrum, followed by a very small detection accident within an upper primate.
Despite this fact, this fascination is present within all humans, everyday people who are now able to photograph with digital means a colour which couldn't really grasp, but which they find on a printed copy using a laser or more ordinary printer, a colour which doesn't exist."

Extrait de l'entretien eco du 11 mai 2006




Photo du prisme de Newton:
"Photographie du service des auditoires de physique de l'EPFL / extraite
du Traité des couleurs / c 2003 / Presses polytechniques et universitaires romandes".

" en l'an 1666, et je me suis procuré un prisme triangulaire en verre pour faire des expériences sur les fameux phénomènes des couleurs.Après avoir fait l'obscurité dans ma chambre et percé un trou dans le volet pour laisser pénétrer une quantité convenable de lumière solaire, j'ai placé mon prisme devant l'ouverture afin que la lumière soit réfractée sur le mur opposé. Ce fut d'abord un divertissement très plaisant de contempler les couleurs vives et intenses ainsi produites..." en l'an 1666, et je me suis procuré un prisme triangulaire en verre pour faire des expériences sur les fameux phénomènes des couleurs.Après avoir fait l'obscurité dans ma chambre et percé un trou dans le volet pour laisser pénétrer une quantité convenable de lumière solaire, j'ai placé mon prisme devant l'ouverture afin que la lumière soit réfractée sur le mur opposé. Ce fut d'abord un divertissement très plaisant de contempler les couleurs vives et intenses ainsi produites..."